Sport de glisse, c’est un des phénomènes du XXIe  siècle : la pratique du kite-surf a littéralement décollé depuis le début des années 2000, le nombre de pratiquants étant multiplié par 1000 en quinze ans. "Kite" signifie "cerf-volant", "surf" désigne la déferlante : leur association désigne un sport à sensations fortes qui consiste à glisser sur l'eau à toute vitesse en étant tracté par un cerf-volant. On ne se contente plus de flotter, nager, naviguer ou plonger dans la mer, on gifle la vague jusqu’à l’envol. Le kite-surf est du reste affilié à la Fédération française de vol libre. Une planche, une aile gonflable ou à caisson, un harnais, une barre pour piloter l’aile sont les accessoires de l’Icare des mers. Le kite-surf et ses diverses disciplines sont résolument ancrés dans une ère technologique, l’évolution des matériels est aussi l’enjeu de compétitions acharnées.

Situation très favorable

La vague est en vogue et à Merville-Franceville-Plage, le kite-surf est enseigné depuis 2002. Le spot de Merville jouit d’une réputation flatteuse. Il bénéficie de "bassines", petites anses entourées de sable qui permettent de naviguer quelle que soit l’orientation du vent, y compris par vent de terre. Ajoutons à ces avantages ceux d’une plage qui gagne sur le large, phénomène notable en pleine période de remontée du niveau marin. La configuration de l’estran et les bancs de sable sont propices au débarquement, au montage des voiles, aux manœuvres d’apprentissage.

La première école en dur

Ces conditions favorables et la montée en puissance de l’activité ont conduit la commune à innover en faisant construire la première structure permanente en "dur" abritant une école de kite-surf. Au détour de la "voie verte" menant au port, vous repérerez aisément ce bâtiment alliant modernité et développement durable : couleur pimpante et utilisation massive de bois compressé sont sa marque de fabrique. Ce nouvel équipement permet d’optimiser les conditions d’accueil et les prestations proposées aux pratiquants : location de matériel sur place, douches chaudes, vestiaires et casiers, "club-house" convivial et terrasse en bois pour boire un verre…

Sécurité et protection de la nature

Le kite-surf est un sport enivrant, une confrontation de choc au plus près des éléments. Mais cette activité n’est pas exempte de risque. Même si on progresse rapidement en technique, il reste toujours beaucoup à apprendre au rider pour évoluer sur une zone : apprivoiser la configuration de la côte en tenant compte des marées et des vents, respecter les impératifs écologiques d’un secteur à préserver (on est sur la zone de nidification du gravelot à collier interrompu…), savoir partager l’espace avec l’ensemble des usagers de la plage et de la mer dans le respect de la sécurité collective.