7 kilomètres de sable fin, des dunes parsemées de vestiges de guerre, des chemins pour marcher ou pédaler... Merville-Franceville-Plage, première station balnéaire de la Côte fleurie en venant de Caen, réussit la prouesse de séduire un public varié. Les placides constructeurs de châteaux de sable y côtoient les téméraires amateurs de sports de glisse, les clapoteurs du dimanche et les cerfs-volants voisinent avec les acrobates de la vague. Mini-golf, bassin aquatique d’apprentissage, tables de pique-nique, jeux de plein air longent le front de mer dans un écrin végétal joliment agencé. 

Une station renée de ses cendres

De création plus tardive que ses illustres voisines, la station est née en 1898 mais s’est surtout développée dans l’entre-deux-guerres, à une époque où les "bains de mer" n’étaient plus réservés à une certaine aristocratie. Lancée par un investisseur parisien, elle a certes attiré de nombreux résidents de la capitale mais s’est aussi rapidement imposée comme "la plage des familles" à la faveur des premiers congés payés et de l’éclosion des animations estivales populaires… Détruite à 80% à l’issue du second conflit mondial et des bombardements de 1944, la commune a consolidé cette option familiale à l’heure de sa reconstruction. Un instant tentée par les sirènes de l’urbanisation touristique au moment des trente glorieuses, elle a finalement joué la carte nature et son développement doit désormais s’harmoniser avec la gestion d’un vaste site protégé.

Label Famille + 

Depuis 2011, la commune, l’office de tourisme et un nombre croissant de structures locales ont obtenu le label Famille Plus, distinction nationale qui garantit aux visiteurs un accueil, des animations, des activités encadrées et attentions particulières en direction des familles et de leurs plus jeunes membres actifs : de quoi faire du petit vacancier en herbe une "Very Important Person" ! Venez savourer ce petit plus, à table ou sur le sable, en action ou en observation, arc à la main ou pieds dans l’eau…

Synthèse mer et campagne

Mais pourquoi Merville-Franceville-Plage ? Cette dénomination n’est pas issue de la fusion entre deux communes mais de la synthèse entre le village rural historique, Merville, et le "domaine de Franceville-Plage", premier lotissement érigé côté mer et socle du bourg contemporain. L’inscription "Merville-Franceville-Plage" apparaît pour la première fois en 1923 au fronton de la gare desservie par le petit train touristique en service jusqu’en 1932. Inscription toujours visible aujourd’hui route de Cabourg. En 1931, la commune a adopté officiellement ce nom pérennisant sa double identité terrienne et marine. 

Panorama sur la baie

A la croisée de ces deux mondes, l’estuaire de l’Orne dessine l’horizon au nord-ouest. Résisterez-vous à la magie d’un coucher de soleil derrière le port de plaisance, là où Ouistreham et Franceville se font face sans jamais se toucher ? Il y a plus de 50 ans, en 1963, on y baptisait le club nautique. Toujours présent aujourd’hui, ce dernier gère aujourd’hui les 200 mouillages du port (dont 60 à flot). A proximité, les amateurs de sports nautiques trouvent une offre de choix dans un cadre exceptionnel.